La VSM et le virage numérique

Lorsque l’on parle de transformation numérique, il est facile de tomber dans le piège des solutions miracles et trop souvent les entreprises ne sont pas bien préparées pour effectuer ce virage.  Il faut toujours garder à l’esprit que les outils numériques peuvent grandement améliorer la situation d’une entreprise bien structurée, mais que l’inverse est possible pour une entreprise désorganisée. Souvent, la technologie amplifie les problèmes de processus si ceux-ci ne sont pas contrôlés. Plusieurs outils existent pour aider les entreprises à se structurer, mais aussi à connaitre la performance de leurs processus pour les contrôler.

La cartographie de la chaine de valeur communément appelée VSM (Value stream mapping) est un moyen éprouvé qui offre une analyse systématique des données. Cet outil permet de:

  • Visualiser la chaine de valeur pour la fabrication d’un produit/service ou d’une famille de produit/service.
  • Partager une vision commune pour les personnes concernées.
  • Faire une identification des différentes pertes (délai d’attente, défectuosité, temps de mise en route).

Pour mettre sur pied une VSM, il est important de définir clairement le flux de valeur d’un produit, ça ne sert à rien de vouloir tout faire en même temps, il peut être préférable de choisir le produit qui se vend le plus pour commencer.  Par la suite, il est important de faire une cartographie détaillée de la situation actuelle du processus afin d’avoir la vision la plus juste, et ce même si la situation risque de changer.  À cette étape, tous les acteurs du processus doivent être impliqués pour avoir de l’information fiable.  La cartographie est comme une photographie de la situation immédiate sur laquelle on peut se référer pour intervenir. Lorsque celle-ci est créée, il est de première instance de  »brainstormer » avec les acteurs du processus pour définir une cartographie du processus idéal, avec lequel il sera possible de fixer les buts à long terme. Finalement, une fois ces étapes complétées, un plan d’action doit être rédigé afin de coordonner les interventions et il est primordial d’effectuer un suivi rigoureux pour que les changements s’opèrent.

La rédaction d’une VSM se fait habituellement sur le plancher à l’aide d’une feuille et d’un crayon, car il est important de remonter toute la chaine de production en partant de l’expédition à la réception. Il existe certaines solutions en ligne permettant de numériser une VSM avec des icônes standard préenregistrées.

Des logiciels comme :

  • Draw.io
  • Lucidchart
  • Edrawsoft
  • Visual Pradigm
  • Smartdraw

Permettent de finaliser une VSM afin d’en avoir une trace en format numérique et de partager une information claire et standard.

 

La VSM est un puissant outil d’amélioration permettant une analyse actuelle globale d’un flux de valeur. En plus d’offrir une vue d’ensemble d’un processus, elle permet également d’obtenir de l’information sur des indicateurs de performance. Il est important de se rappeler qu’un suivi rigoureux est gage de succès dans la réalisation d’une VSM et qu’il est salutaire de refaire l’exercice une fois par année pour mesurer l’impact des améliorations. Une VSM permet de mieux identifier les faiblesses d’un processus afin d’y apporter des correctifs avant de faire l’achat d’une nouvelle ligne de production ou de faire un virage numérique hasardeux.

Si vous avez besoin d’aide pour vos prochaines VSM, l’équipe d’Akronym est là pour vous!